<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1399801&amp;fmt=gif">
zbynek-burival-V4ZYJZJ3W4M-unsplash

Transition énergétique: comment passer aux actes


 

 

   Chaque année, la facture énergétique des bâtiments des collectivités représente au global 2,6 Milliards € (source Ademe).

La transition écologique est donc une opportunité pour les territoires.

En vous mettant en conformité avec le décret tertiaire (-40% de consommations énergétiques d’ici 2030), vous réalisez des économies. Une facture en baisse, c’est autant d’euros mieux utilisés ailleurs. Ce qui améliore l’attractivité de votre territoire.

Alors comment passer aux actes et financer cette transition énergétique ?

1e solution : le programme ACTEE 2. Dans le cadre du plan de relance, le gouvernement mobilise 100 Millions € pour soutenir la rénovation énergétique des collectivités locales. La banque des Territoires notamment finance les collectivités pour réaliser des audits énergétiques ou mettre en place des outils de suivi énergétique, comme le propose Sobre Energie pour optimiser vos consommations. Cela passe concrètement par l’utilisation de capteurs thermiques, par la mise en place d’une GTB (gestion technique du bâtiment de manière automatisée).

Des appels à projet dans le cadre du programme ACTEE 2 sont actuellement en cours : Merisier concernant les bâtiments scolaires et Charme concernant les bâtiments médico-sociaux.

Dès la 1e année, sans travaux: gains de 10% en moyenne sur vos factures de gaz ou d’électricité.

 

A moyen terme, vos économies viendront également financer des travaux pour aller plus loin dans la rénovation énergétique.

C’est la 2e solution : l’intracting. Votre collectivité utilise une partie des économies réalisées pour financer des travaux légers via des actions de performance énergétique, préconisés par Sobre Energie, tiers de confiance. La Banque des territoires peut abonder financièrement votre budget.

Ces travaux génèrent à leur tour jusqu’à 20% d’économies, qui permettent de rembourser vos dépenses de départ.

3e solution : les certificats d’économies d’énergie. Une partie de vos travaux peuvent être financés par ce dispositif.

Le principe ? Les fournisseurs d’énergie doivent inciter leurs clients à être plus sobre en finançant des travaux de rénovation thermique, comme changer de chaudière ou installer des thermostats par exemple.

A long terme, pour réaliser des travaux lourds de rénovation énergétique permettant d’atteindre au minimum un gain de 30%, vous pouvez solliciter un prêt AMBRE. Ce type de prêt est accordé par la Banque des territoires pour une durée de 20 à 40 ans maximum.

Vous voyez, de nombreuses solutions existent pour financer la transition énergétique des collectivités. Et Sobre Energie est au cœur de cet écosystème.

 
 

   

 

Etude de cas La Poste

300

bâtiments

11,3%

de réduction de consommation

500

référents immobiliers

Découvrez ce que nous avons réalisé
pour répondre aux enjeux de La Poste

Etude de cas Université de Bordeaux

19%

de réduction de consommation

22%

de réduction
de GES

120

actions
proposées

Découvrez ce que nous avons réalisé
pour répondre aux enjeux de l'université de Bordeaux