<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1399801&amp;fmt=gif">
bantersnaps-9o8YdYGTT64-unsplash

L'efficacité énergétique des bâtiments éducatifs demain


 

   50 % du parc des collectivités est composé d'écoles, de collèges et de lycées (source Education Nationale). Des bâtiments souvent anciens et très énergivores, les écoles demeurent ainsi le type de bâtiment le plus consommateur, devant les équipements sportifs et les bâtiments socioculturels.

Porter ses efforts sur ce parc est donc un gisement important d’économies d’énergie. Un passage indispensable pour se conformer au décret tertiaire obligatoire pour tous les bâtiments tertiaires de plus de 1000m2: -40% de consommation d’énergie finale d’ici 2030, -50% en 2040 et -60% à horizon 2050.

Moins de dépenses pour chauffer ou éclairer les bâtiments éducatifs, c’est plus d’argent mieux utilisé ailleurs. Et faire preuve d’exemplarité pour les collectivités territoriales, en sensibilisant et en éduquant la jeunesse aux enjeux de la transition énergétique.

Une démarche d’efficacité énergétique qui passe par plusieurs étapes dans lesquelles Sobre Energie est à vos côtés:

1e étape, réaliser un audit énergétique. Cela permet de connaître l’état de vos bâtiments (surface, niveau de consommations selon les usages, vétusté des bâtiments…). Pour savoir quelle direction emprunter, il faut d’abord connaître d’où l’on part et où l’on se situe par rapport aux exigences nationales. Sobre Energie est là pour vous accompagner dans cette phase d’audit avec nos datas managers. L’état des lieux digitalisé de votre patrimoine sur notre plateforme permet d’identifier les bâtiments les plus énergivores, de les comparer par rapport à des bâtiments similaires.

2e étape, le pilotage avec nos Energy Managers qui ont une vision globale de votre bâtiment. Leur plus-value : élaborer des plans d’action spécifiques, selon le profil du bâtiment pour améliorer la performance énergétique. Ils accompagnent vos gestionnaires de sites pour mettre en place ces actions et en mesurent tout au long de l’année leurs impacts grâce à des indicateurs dynamiques.

 

3e étape, la conduite du changement avec nos Engagement Managers qui motivent et mobilisent toutes vos communautés, technique, managériale, comme les occupants pour faire évoluer les comportements et pérenniser la sobriété énergétique.

Grâce à cet accompagnement en 3 étapes, sans travaux, votre collectivité peut diminuer à court terme ses consommations d’énergie de 10% à 20%. Des économies d’énergie qui permettront de financer à moyen terme des travaux de rénovation énergétique dans les bâtiments scolaires.

              Et pour cela des aides financières existent :

  • Dans le cadre du plan de relance du gouvernement, 4 Milliards € sont alloués à la rénovation énergétique du secteur tertiaire public, dont une enveloppe de 300 millions € pour les lycées notamment.
  • Le programme ACTEE 2 (actions des collectivités territoriales pour l’efficacité énergétique) finance plusieurs appels à projet, dont l’appel à manifestation d’intérêt « Merisier », dédiée à la rénovation énergétique des écoles. La date limite de candidature est fixée au 18 juin.

 

  • De son côté, la Banque des Territoires supervise le programme Action Cœur de Ville, qui a l’objectif d’accompagner l’amélioration de l’efficacité énergétique de 1000 écoles situées dans des communes de taille moyenne. La Banque des territoires dispose d’un prêt spécifique Eduprêt, pour la modernisation des bâtiments éducatifs.

 

Pour vous, collectivités, c’est donc le bon moment pour engager la transition énergétique de vos écoles, collèges et lycées.

Et répondre à un triple enjeu : réglementaire en vous conformant au décret tertiaire, écologique en limitant vos émissions de CO2 et financier en maîtrisant votre facture énergétique et en valorisant votre patrimoine immobilier.






 

Etude de cas La Poste

300

bâtiments

11,3%

de réduction de consommation

500

référents immobiliers

Découvrez ce que nous avons réalisé
pour répondre aux enjeux de La Poste

Etude de cas Université de Bordeaux

19%

de réduction de consommation

22%

de réduction
de GES

120

actions
proposées

Découvrez ce que nous avons réalisé
pour répondre aux enjeux de l'université de Bordeaux